Mise en conformité d’une cisaille Rabba.

Cette machine est une cisaille hydraulique de 52kW. La commande des vannes hydraulique est faire par une commande bi-manuelle. L’opérateur positionne des pièces à couper sous le couteau puis active la commande bi-manuelle pour couper la pièce. Notre client nous a mandaté suite à un audit interne qui à définit un danger élevé de blessure à l’utilisation de cette machine.

Dangers détectés :

  • – Zone de travail non sécurisée => risque élevé de blessures.
  • – Zone arrière de la machine non sécurisée => risque élevé de blessures.
  • – Câblage de la commande bi-manuelle non conforme.
  • – Arrêt d’urgence non conforme.
  • – Sectionneur d’alimentation non conforme.

Mesures :

Après l’analyse de risque, nous déterminons les mesures correctives à effectuer sur cette machine.

  • – Ajout de barrière immatérielle pour sécuriser la zone de travail à l’avant de la machine.
  • – Ajouts de protecteurs fixes et mobiles sur la partie arrière de la machine que l’on sécurise avec des détecteurs de sécurité.
  • – Ajout d’un coffret électrique dédié à la partie sécurité.
  • – Ajout d’un nouveau contacteur de sécurité sur la ligne d’alimentation du moteur de la pompe hydraulique.
  • – Ajout d’une lampe flash et d’un buzzer pour un fonctionnement en mode dégradé.
  • – Remplacement du bouton d’arrêt d’urgence.
  • – Remplacement du sectionneur d’alimentation.
  • – Remplacement de la commande bi-manuelle.

Le nouveau coffret électrique inclut un contrôleur de sécurité programmable afin de pouvoir définir plusieurs modes de fonctionnement :

  1. Fonctionnement normal barrières immatérielles active.
  2. Fonctionnement avec les barrières désactivées => flash allumé + buzzer de deux seconde avant activation des vannes de la cisaille afin d’avertir du danger.

Le fonctionnement avec barrière désactivée se fait par l’action d’une clé. Ensuite, des mesures organisationnelles chez notre client seront prises pour la gestion de cette clé.

Livraison

A la fin du projet, nous fournissons :

  • – Une analyse des risques complète avec le protocole de test.
  • – Un rapport des mesures électriques.
  • – Les schémas électriques mis à jours.